Coaching au masculin

Êtes-vous tanné d'être le «bon gars» que tout le monde aime en apparence mais qui en fait se sent insatisfait et incompris ?

Coaching au masculin

Si c'est le cas, vous êtes peut-être touché du syndrome du « bon gars » :

• Vous cherchez l’approbation des autres

• Vous essayez de régler les problèmes des autres même si on ne vous l'a pas demandé

• Vous évitez les conflits  
                                      
• Vous êtes le genre de gars qui se retrouve dans la "friend zone" trop souvent à votre goût

• Votre générosité est un automatisme
                                       
• Vous mettez beaucoup d'efforts à cacher vos défauts et vos erreurs

• Vous cherchez la « bonne » façon de faire les choses

• Vous cachez vos sentiments des autres et de vous-même

• Vous essayez d'être différent de votre père

• Vous êtes souvent plus confortable à entretenir des rapports avec les femmes que les hommes

• Vous vous retrouvez souvent dans des situations où quoi que vous fassiez, « ce n'est jamais assez »

• Vous avez de la difficulté à faire de vos besoins votre priorité

• Vous faites souvent de votre partenaire amoureuse le centre émotionnel de votre vie

Vous pouvez changer de stratégie !

L'équipe de PsychoPropulsion met à votre disposition un programme personnalisé élaboré à partir de méthodes novatrices conçu pour des hommes comme vous, par des hommes qui sont passés par le même chemin que vous. La démarche offerte est concrète, dynamique et axée sur l'optimisation de votre potentiel latent.



Au cours de votre démarche, vous retrouverez votre estime personnelle, votre confiance en vous, votre valeur et vous serez en mesure de reconnaître davantage votre rythme intérieur. De plus, vous découvrirez et construirez la force nécessaire pour être ce que vous êtes.


Quelques vérités cachées au sujet du «bon gars» :


Le bon gars, tout le monde l'aime, en apparence. Mais le connaît-on vraiment ? Et lui, se connaît-il? Souvent, il se sent plutôt seul derrière son masque et incompris dans ses difficultés.

D'autant plus que derrière les apparences, le «bon gars» est loin d'être parfait et pourrait se reconnaître dans une d'elles, ou bien même toutes ces caractéristiques :

-Il n'est pas complètement honnêteAnxiété au masculin
-Il est compartimenté
-Il est en quelque sorte manipulateur
-Il est contrôlant
-Il donne pour recevoir
-Il est passif-agressif
-Il est cachottier
-Il contient plein de rage
-Il a de la difficulté à établir ses limites
-Il est fréquemment isolé
-Il est attiré par des personnes ou des situations qui ont besoin d’être réparées
-Il a souvent des problèmes dans ses relations intimes
-Il a des problématiques sur sa sexualité
-Il n’a pas beaucoup de succès dans sa vie malgré ses grands talents et son intelligence

Si c'est votre cas, il se pourrait bien que nous ayons réponse à vos questions.

Ces traits sont les conséquences d'un développement incomplet de l'identité masculine interrompu par l'abandon ou la négligence à l'enfance. Le jeune garçon n'a pas pu apprendre à se comprendre et se connaître et a dû se centrer sur les autres pour tenter d'obtenir satisfaction à ses besoins. Malheureusement, ces mécanismes ne permettent pas de bâtir une vie stable et satisfaisante. Encore pire, ces malformations de l'identité masculine changent peu avec le temps et ont plutôt même tendance à s'accentuer et se complexifier en résultat de l'impuissance et de l'accumulation de frustration qu'elles génèrent.


Vous n'êtes pas né comme ça !
Comment est-ce qu'un gentil petit garçon devient un « bon gars» (« nice guy ») ?

Blessure et sentiment d'abandon

Anxiété au masculin

Il a manqué d'attention et été négligé dans certains de ses besoins. Il a peut-être vécu du rejet à l'école. Son père était peut-être toujours occupé à autre chose ou absent; trop occupé ou trop absent pour servir de modèle et guider l'apprentissage de son fils. Ou bien ses parents se sont fâchés contre lui sans qu'il comprenne pourquoi. Dans toutes ces formes d'abandon, l’enfant croit que c’est de sa faute et commence à se sentir seul face à la vie et face aux autres.

Honte toxique


Parfois, l'enfant croit que puisque c'est de sa faute si on le néglige ou le rejette, c'est qu'il est lui-même mauvais et fautif. Il intériorise une image négative de lui-même à partir de laquelle il bâtit sa vie et ses relations.

Devenir adulte trop jeune


Puisqu'il se sent seul face à certains de ses besoins, l'enfant se réfugie dans sa tête et tente de contrôler son environnement, s'enAnxiété au masculin protéger et en obtenir ce qui lui manque. Convaincu de ne pas mériter l'amour et l'attention dont il a tant besoin, il se plie en quatre pour rendre les autres heureux et ne pas déranger, espérant ainsi se mériter cet amour et cette attention.

Développement arrêté et inauthentique

Ses mécanismes de survie l'empêchent d'apprendre à réellement se connaître et il est en relation avec les autres à partir de sa tête et non de leur ressenti réel.

À ce niveau-ci, le bon gars s'adapte d'une des deux manières suivantes.

Dans le premier cas, il y a le « je suis si mauvais » qui croit que tout le monde est capable de voir à quel point il est une mauvaise personne, il est insécure, probablement anxieux et inhibé.

Ensuite, il y a le « je suis si bon » qui refoule sa honte toxique, se valorise et crée une fausse image de lui à travers ses bonnes actions. Ce dernier peut devenir arrogant et limite narcissique. Il se raconte qu’il est meilleur et plus méritant que les autres, alors qu'il continue de négliger ses réels besoins et perpétue dans son inconscient la croyance qu’il est mauvais et indigne. Il a du succès en apparence, mais n'en est que peu satisfait. Il est peut-être anxieux, mais les autres ne s'en douteraient jamais.


Un phénomène de société ?


Une autre raison pour laquelle les hommes de nos jours se seraient ramollis peut être trouvée au niveau de l'histoire de notre société. Depuis le début des années 1900, beaucoup de familles fermières sont déménagées dans les grandes villes. Les pères, qui autrefois entretenaient une relation étroite avec leur fils, leur enseignant leur métier et leur transmettant le mode d'emploi de la masculinité ont commencé à travailler à l'extérieur de la maison. Résultat? L'absence du père a laissé la responsabilité quasi complète à la mère et créé un vide dans l'esprit des petits garçons. Les fils n'ont alors que très peu de contact avec la réalité de leurs pères et sont principalement exposés à leur frustration et leur impatience lorsqu'ils rentrent du travail. Il en aurait résulté la création d'une image brouillée de ce que c'est qu'un homme adulte aux yeux des petits garçons. Sans oublier la révolution féministe des années 60 et 70, face à laquelle, plusieurs hommes ne savent toujours pas exactement comment se positionner.  

Anxiété au masculin

Il n'est pas rare non plus que les fils soient exposés aux frustrations et aux déceptions de la mère envers le père. Ne voulant pas répéter le schéma, le petit garçon décide de ne pas être comme papa... Bref, dans son esprit d'enfant, il se rallie du côté de maman et se crée une image négative de ce que c'est de devenir un homme, il idéalise les femmes et jette à l'eau la clef de son propre bonheur.
 

Programme de coaching pour développer votre intégrité :

Anxiété au masculin

Devenez un homme authentique, complet et solide !



  • trouver votre approbation en vous-même
  • confronter vos peurs
  • vous libérer du perfectionnisme
  • vous mettre en premier dans votre vie
  • vous ouvrir à des personnes de confianceCible
  • éliminer les contrats indirects
  • rétablir votre image de vous-même
  • être responsable de vos besoins
  • lâcher prise sur ce qui n'est pas en votre contrôle
  • accepter la réalité
  • cesser de procrastiner
  • solutionner les relations et situations     dysfonctionnelles
  • exprimer vos sentiments réels
  • développer votre intégrité
  • établir vos limites
  • accepter votre masculinité


Le tout, sans avoir à remonter dans votre passé ou à retourner dans vos traumatismes.

Obtenez votre part du gâteau sans pour autant devenir macho !


On se confronte trop souvent à des choix binaires, comme si on n'avait l'option que d'être l'un ou d'être l'autre. Soit on serait le «bon gars», qui se compromet pour le bonheur des autres, soit on serait le « mauvais gars » qui écrase les autres. Il n'est pas nécessaire de devenir un bum, un bad boy, un salaud ou un macho pour cesser d'être un « bon gars », la solution est simple et réside dans une qualité trop rarement rencontrée : l'authenticité! Cette qualité est le résultat d'un développement sain de l'identité masculine. Pour y arriver, il faut comprendre nos blocages personnels et de savoir comment y remédier. Chose simple à dire mais que peu nombreux ont faite. C'est pourquoi il est bénéfique d'être épaulé dans le processus par un homme qui est passé par là avant vous, un coach, un thérapeute, un mentor, et qui saura vous éclairer à chaque étape du processus.


Attention à certaines thérapies conventionnelles !

Plusieurs approches thérapeutiques peuvent avoir pour effet de ramollir les hommes plutôt que de leur rendre leur masculinité.

Pourquoi? Peut-être parce que plusieurs contributeurs de la psychologie traditionnelle étaient eux-mêmes des «bons gars» et étudiaient principalement les femmes blessées. Sinon, peut-être parce que face à une femme thérapeute, le bon gars arrive difficilement à ne pas reproduire le schéma du bon petit garçon qui voulait plaire à maman.

Nous avons remarqué que le  nombre d'hommes qui entreprennent une démarche chez PsychoPropulsion a doublé voire même triplé en moins de  10 ans. Nous avons nous-mêmes constaté les limites de certaines approches et théories d'intervention auprès de la clientèle masculine, c'est pourquoi nous nous sommes mis à jour et avons mis au point une approche qui comprend et encourage le développement du potentiel masculin.  

Il peut être intéressant de souligner que d'une manière générale la plupart des coachs et thérapeutes masculins ont d'abord été des bons gars qui, dans le processus, sont soit devenus encore plus « bons » et « mous »  ou bien ont retrouvé l'authenticité dans leur vie. Dans ce sens, on peut imaginer ce vers quoi une démarche auprès d'un coach ou thérapeute « bon » et « mou » risquerait de vous mener.

Certaines relations personnelles et thérapeutiques peuvent avoir comme effet de faire ressortir l'à-plat-ventrisme en vous tandis que d'autres éveillent le respect et l'authenticité de votre personne. Nous faisons de notre devoir de rester à l'affût de ce qui vous rendra votre tonus et le respect de vous-même!



Nous croyons que pour s'en sortir, le bon gars a besoin d'une approche de type coaching responsabilisante et donnant une place importante à l'action. On veut comprendre d'où la personne vient, mais on ne s'y enlise pas infiniment, puisque les solutions les plus efficaces se trouvent dans le présent et le futur. Idéalement, il bénéficie grandement d'être épaulé par quelqu'un qui connaît le processus et ses diverses étapes pour éviter les pièges et pertes de temps.


Attention au nouvel âge et à la spiritualité !

Le bon gars se prend parfois les pattes dans les concepts d'harmonie, d'amour universel, de sublimation des besoins personnels par le don de soi, etc. Nous croyons que ces concepts et enseignements peuvent en soi être un leurre pour le bon gars s'ils sont assimilés avant que l'homme ne se soit engagé pleinement dans la vie, acceptant de l'intégrer avec toutes ses joies, ses peines, ses déceptions, ses succès et réussites. Enfin, sans être fermés à la spiritualité, nous croyons qu'avant de devenir bouddha, il faut commencer par être soi-même.


Une démarche axée sur le présent et le futur

Bien que l'on puisse trouver apaisement à travers la compréhension de notre enfance et de nos blessures du passé, que faire lorsque l'on comprend son passé et que nos problèmes du présent subsistent?

Passez à l'action !
Au lieu de chercher les causes passées de vos difficultés, le coaching cherche à éveiller en vous et à vous transmettre les ressources qui vous permettront de les surpasser dans votre quotidien.

Nos services sont particulièrement adaptés pour les gens qui ont soit déjà fait une psychothérapie et qui sont arrivés aux limites de ce que l'approche peut leur apporter, ou bien pour ceux qui ne sont pas intéressés à creuser dans leur passé et qui cherchent à surmonter leurs difficultés en se solidifiant dans le présent.


Le coaching n'est pas de la psychothérapie

Le coaching se conjugue au présent et au futur et s’intéresse au « comment » et non au « pourquoi ». Il peut arriver, lors d’une séance de coaching, qu’un client parle de son passé ou des relations avec ses parents mais ce passé ne sera interrogé que s'il est pertinent pour le client par rapport à son objectif présent. Il est également possible que les techniques utilisées vous aident à voir plus clair sur le pourquoi de votre passé, mais ce n'est qu'un effet secondaire plutôt que l'effet recherché


Le coach éclaire le chemin de son client : il ouvre des voies

coaching anxiété

Le coach est un guide qui ouvre la voie/voix. Il accompagne de son expertise le client vers son objectif en produisant de la sécurité (le cadre qu’il pose à la relation), du savoir-faire (il sait comment conduire, c’est son métier), il éclaire la route de son client en l’interrogeant sur ses doutes, ses certitudes, son potentiel et ses peurs.

Au besoin, le coach propose des pistes de solutions basées sur ses études ou bien son expérience auprès de gens qui sont passés par le même chemin que vous ou bien selon son vécu personnel.


Combien de temps est-ce que ça prend ?

Si vous vous reconnaissez dans le syndrome du bon gars et que vous vivez de l'anxiété, vous êtes au bon endroit, on ne perdra pas notre temps !

Selon la configuration personnelle de chacun ainsi que de leur histoire de vie, certains seront satisfaits des résultats atteints entre 6 et 15 rencontres. Nous observons que la durée du processus varie selon trois critères : le niveau de bien-être que la personne souhaite atteindre, son vécu et la solidité du son réseau social. En d'autres mots, certains n'ont besoin que d'un coup de pouce, d'autres partent de loin. Si les gens qui vous entourent vous aiment et vous supportent sincèrement, c'est beaucoup plus facile d'avancer et de changer que si ces gens préfèrent que vous continuiez à être le « bon gars » qui répond aux besoins des autres.  Mais quelle que soit votre situation, nous inclurons  tous vos paramètres et vous serez en mesure d'atteindre vos objectifs.


Assurances


La plupart des assurances privées couvrent nos services soit en naturopathie ou en massothérapie selon la nature du travail effectué durant vos rencontres.

Tarif

115$ / rencontre d'environ 1h15


Ces services sont-ils pour vous ? 

Le coaching convient particulièrement aux personnes qui désirent passer à l'action, à faire des changements importants dans leur vie et qui voient l'intérêt d'être accompagnés(es) par un spécialiste en la matière pour assurer leur réussite


Vous pourrez tirer un maximum de bénéfices d'une démarche de coaching avec nous, si :

Coaching au masculin


  • Vous êtes prêt(e) à essayer une nouvelle approche.

  • Vous avez besoin d’un œil extérieur ou une nouvelle perspective sur votre vie et vos difficultés.

  • Vous vous sentez bloqué(e) et ne savez plus quoi faire.

  • Vous êtes prêt(e) à passer à l’action.

  • Vous avez les ressources nécessaires pour payer vos rencontres de coaching sans que cela n'ajoute un stress à votre quotidien ou ne sabote votre démarche.

  • Vous avez besoin de quelqu’un pour vous pousser ou vous tenir responsable face à vos décisions et engagements.

  • Vous êtes prêt(e) à vous remettre en question.

  • Vous êtes prêt(e) à faire les exercices et les actions nécessaires entre les rencontres de sorte à maximiser votre expérience de coaching.

  • Vous êtes prêt(e) à parler de vos difficultés et faiblesses pour pouvoir les travailler.

Comment entreprendre une démarche ?

Premièrement, nous vous invitons à nous contacter directement pour que l'on puisse prendre un moment ensemble pour discutter de votre situation et évaluer la pertinence d'une démarche avec nous :

Ginette St-Jacques
Emmanuel Gamache, n.d.
Coach et thérapeute en santé mentale


Par téléphone :

514 223-7573


Par internet :

Remplissez le formulaire suivant et nous vous contacterons sous peu :
Oui
Non
Marketing by

Limitation de l'offre de service conformément à la loi 21

Les services offerts par nos coachs et thérapeute en approche psychocorporel ne sont pas de la psychothérapie au sens de la loi 21 et n’ont pas pour but de remplacer les services offerts par ceux et celles qui ont été formés pour être psychothérapeute ou psychologue et qui sont détenteurs du permis de psychothérapeute.