Coaching et thérapie pour trouble de personnalité limite  (borderline)

Coaching pour le trouble limite

On vous a dit que vous étiez TPL (trouble de la personnalité limite / borderline)?

Ou bien vous vous reconnaissez dans certains de ces symptômes sans pour autant avoir été diagnostiqué TPL?

- Peur du rejet et de l'abandon

- Relations interpersonnelles instables et intenses

- Colère inappropriées et intenses

- Perturbation de l'identité

- Impulsivité

- Instabilité affective

- Sentiment chronique de vide... *


Vous êtes différent, on vous l'a sûrement dit sans cesse...

Mais saviez-vous que derrière ces différences se trouvent de grandes forces ?






Si vous avez été diagnostiqué avec un trouble de personnalité limite, borderline, ou bien si vous croyez en souffrir, prenez un moment pour répondre aux questions suivantes :

Êtes-vous « Émophane » ?


  • Êtes-vous altruiste ? (tendance naturelle à aimer et à aider les autres)

  • Avez-vous une autodérision ?  (capacité à se moquer de soi-même)

  • Avez-vous un bon fond ?

  • Avez-vous une curiosité naturelle ? (désir de comprendre, de connaître, de s'instruire)

  • Avez-vous une empathie ? (capacité à se mettre à la place d'une personne et de ressentir ce qu'elle pense)

  • Avez-vous un enthousiasme ? (Forte émotion se traduisant par de grandes démonstrations de joie)

  • Avez-vous une (forte) exigence de vous-même ?

  • Avez-vous une force de caractère ? (par ex: supporter des choses que beaucoup ne supporteraient pas bien longtemps)

  • Avez-vous une générosité ? (disposition à donner sans compter)

  • Avez-vous une modestie ? (absence de vanité, d'orgueil)

  • Avez-vous une naïveté ? (innocence de l'enfant)

  • Avez-vous une ouverture d'esprit ?

  • Vous remettez-vous en question ?

  • Avez-vous un sens aigu de la probité ? (Droiture, intégrité, honnêteté, justice au sens moral)

  • Avez-vous une tendance naturelle à la créativité ?


Déstigmatiser les gens atteints du trouble limite

Dans le but de déstigmatiser les personnes qui souffrent du trouble de personnalité limite, l’AAPEL (Association d'Aide aux Personnes souffrant d'un trouble de la Personnalité État Limite) a développé une vision positive du trouble borderline, nommé « émophane ».

Selon une étude menée par ce même organisme, les personnes diagnostiquées borderline présentent une moyenne de 94 % des traits de caractères mentionnés ci-haut.



Valorisez votre «bon côté» et il grandira !

Ce changement de perspective est essentiel pour envisager le développement sain de votre personnalité à travers une démarche de coaching ou de thérapie.

Ces traits de caractères sont ce pourquoi nous adorons travailler avec les gens présentant le trouble ou des symptômes du trouble de personnalité limite.

Arrosez les fleurs pas les mauvaises herbes !
-Fletcher Peacock



Vous n'êtes pas vos symptômes !

À nos yeux, le trouble de personnalité limite n’est qu’une étiquette posée sur un être humain extraordinaire; un surdoué souffrant de son hyper conscience et de son hyper lucidité; ou bien un artiste mal compris et mal aimé; ou encore un entrepreneur dans l’âme devenu déprimé et instable parce qu’il a refoulé ses impulsions créatrices et ses intuitions; une personne avec un grand cœur, un bon fond et capable de grandes joies et enthousiasmes.


Un plan de match adapté à votre situation

PsychoPropulsion vous offre un programme de coaching pour vous aider à surpasser le côté réactif et craintif du TPL, à apprendre à  laisser vos qualités émerger, développer une personnalité mature.



Nous vous aiderons à reconnaître vos points forts et à cibler les points faibles à travailler afin d'élaborer un plan de match adapté à votre situation.


En quoi consiste le coaching pour trouble de personnalité limite ?




Voici certaines des pistes sur lesquelles vous pourriez travailler avec l'un de nos coachs :

Apprendre à utiliser et intégrer vos émotions négatives

Vos émotions ne sont pas le problème. C'est ce que vous en faites qui l'est probablement plus.



Vous n'avez peut-être jamais appris à les écouter, les connaître, les comprendre, les utiliser et les intégrer.

Les émotions négatives vous guident directement vers vous-même! Elles agissent comme un compas qui pointe vers ce dont vous avez besoin et ce qui vous est toxique.

D'abord les identifier, savoir les ressentir, les utiliser, les canaliser et les intégrer à votre fonctionnement quotidien. Cela ne fera pas de vous une personne rageuse et anxieuse mais plutôt une personne éveillée, mature et active.
 
Qu'est-ce qu'une émotion? À quoi ça sert? Quelle est ma relation envers mes émotions? Est-ce que je les comprends, les utilise et les apprécie? Ou bien est-ce que je les crains, les déteste et les fuis? Qu'est-ce que mes émotions me disent peut-être de moi-même et de ma vie que je refuse de m'avouer? Qu'est-ce que mes émotions me disent de changer dans mon environnement?


Un usage sain de la colère

Déception, insatisfaction, frustration, colère, rage, violence psychologique et physique sont toutes l'expression d'un seul et même message : ma réalité n'est pas comme je le voudrais. Il est peut-être facile d'ignorer nos déceptions et insatisfactions mais quand on ne les écoute pas, celles-ci fermentent, s'amalgament entre elles. Vos insatisfactions deviennent alors colère et rage incompréhensibles, beaucoup plus difficiles à ignorer. Vous pouvez apprendre à écouter et utiliser vos émotions avant qu'elles ne deviennent colère, rage et anxiété.



Un usage sain de la colère c'est de se rapprocher autant que possible de vos déceptions et frustrations pour les adresser avant qu'elles ne s'embrouillent. C'est-à-dire, mettre vos attentes à jour si vous n'avez pas de contrôle sur la situation ou bien vous mobiliser adéquatement pour changer ce qui vous déplaît lorsque c’est possible.

  • Qu'est-ce qui vous dérange au quotidien?
  • Qu'est-ce qui vous frustre ou vous enrage?
  • Comment y réagissez-vous présentement?
  • Arrivez-vous à vous exprimer aux personnes concernées?
  • Ces personnes vous écoutent-elles?
  • Avez-vous tendance à accumuler pour ensuite exploser?


Lâcher prise ou reprendre le contrôle ?

Êtes-vous sur un chemin nécessitant plusieurs deuils et lâcher-prise ou bien sur un chemin qui demande que vous preniez action pour enfin dire ce que vous retenez, être entendu et changer votre réalité pour qu'elle vous convienne davantage?

 

Le coaching vous offre un cheminement graduel vers vous-même et vers ces émotions que vous aimeriez probablement ne pas avoir en vous. Le but est d'arriver à réduire le délai entre l'insatisfaction et l'action pour ne plus être habité par le vide et l'insatisfaction chroniques.


Apprendre à gérer son stress

Souvent, les pensées les plus folles sont le simple résultat d'un niveau de stress trop élevé et non géré. L'esprit dérape carrément, vous remettez tout en question, vous blâmez n'importe qui/quoi, plus rien ne fait de sens. Vous faites du mal, vous vous faites du mal... et quand le stress est passé (si vous avez la chance qu'il finisse par passer..) ces pensées ne font plus vraiment de sens.


Gérer son stress, c'est :


Cesser de dépasser nos limites et de laisser les autres les dépasser...
Reconnaître et combler nos besoins adéquatement...
Réduire les stresseurs au quotidien...

Apprendre à gérer son stress, c'est surtout: savoir reconnaître quand votre niveau de stress est tout simplement trop élevé et que vous avez besoin de prendre du recul pour décompresser et réviser tout ce qui vient de se passer et qui est entrain de se passer. 

Vous êtes hypersensible, rien n'échappe à votre radar émotionnel, mais beaucoup peut échapper à votre radar « rationnel ». Chaque fois qu'un événement vous dérange, une tension est ressentie en vous et, si vous l'ignorez, elle reste en vous à demander votre attention pour éventuellement se mélanger à toutes ces autres tensions que vous n'avez pas pris le temps de regarder en face. Après peu, il se peut que vous vous sentiez comme une bombe à retardement. Mais ce qui gronde en vous n'est probablement pas si laid et incompréhensible que vous le pensez. Le coaching vous guide initialement à prendre ce recul sur vous-même et à faire face à ce que vous préféreriez fuir. Avec la pratique, vous arriverez de plus en plus à prendre ce recul par vous-même.

Apprendre à gérer son stress c'est aussi apprendre plusieurs techniques de gestion du stress pour trouver celles qui fonctionneront pour vous. Vous saurez ensuite, en tout temps, ce que vous pouvez faire pour faire baisser la pression avant de reprendre ce que vous étiez entrain de faire.


Apprendre à se connaître



Faire la part entre qui vous êtes et vos «difficultés relationnelles/la maladie».

C'est comprendre, accepter et éventuellement apprécier votre tempérament hypersensible et en tirer profit. C'est aussi identifier vos besoins et développer des stratégies pour les combler adéquatement.

  • Quels sont mes besoins?
  • Comment puis-je mieux les combler?
  • Qu'est-ce qui me rend heureux(se)?
  • Qu'est-ce que je veux changer de moi?
  • Qu'est-ce que je veux garder?
  • Qu'est-ce que je ne peux pas changer de moi?
  • Quelles sont mes forces et mes faiblesses?
  • Quelles sont mes limites?
  • Quels sont mes intérêts et passions?


Apprendre à s'aimer pour séduire la personne qui vous aimera pour ce que vous êtes réellement

Cette idée est souvent difficile à recevoir en début de coaching...  vous avez peut-être l'impression d'être si imparfait, si fautif, si « dangereux(se)» pour les autres et pour vous-même. « Moi, aimable? Moi, m'aimer...? Pas avant d'être devenu quelqu'un d'autre. » Vous vous êtes probablement efforcé de vous rendre « aimable » en tentant de répondre à tous les besoins de l'autre, donc en vous négligeant pour l'autre... et bien sûr, tout a foiré... vous avez peut-être fini par « exploser », devenir « mauvais(e) », « saboter »... briser le coeur de l'autre... perdre votre estime de soi... Simplement parce que vous avez aimé l'autre en oubliant de vous aimer vous-même...

L'amour n'est pas le problème, c'est plutôt une des solutions à intégrer sainement dans votre quotidien.


S'aimer soi-même, qu'est-ce que ça veut dire?

Prendre des bains chauds et se flatter en se disant qu'on est bien seul? Pas vraiment. Pas du tout en fait!

C'est reconnaître vos besoins, les prioriser et faire ce qu'il faut pour qu'ils soient comblés. Manger quand vous avez faim, appeler un vrai ami quand vous vous ennuyez, ne pas forcer la relation quand l'autre n'est pas intéressé, mettre fin à une relation dans laquelle vous êtes incompris(e), choisir un emploi ou une carrière dans laquelle vous êtes stimulé(e) et apprécié(e) ... Vous engager dans des projets qui vous animent de l'intérieur. Reconnaître le type de partenaire amoureux qui vous convient réellement...

 

Ce n'est pas parce que vous pétez des coches que vos relations amoureuses ne fonctionnent pas, c'est parce que vous ne choisissez pas bien vos partenaires que vous pétez des coches...

C'est aussi parce que vous n'acceptez pas et n'exprimez pas vos besoins en relation que vous vous sentez perdant(e) et finissez par péter des coches, que vous blâmez l'autre et usez de chantage et de menaces.

Vous n'aurez plus besoin d'avoir recours à ces mécanismes peu efficaces lorsque vous aurez à la fois bien choisi votre partenaire et appris à comprendre et exprimer vos besoins en relation.


Changer de vie s'il le faut !

Votre emploi ou domaine d'études vous convient-il ?
Votre conjoint(e)?
Vos amis?

Changer de vie est une option, s'il le faut, mais pas sur un coup de tête!

Pour faire de bon choix, il faut avant tout bien se connaître. Connaître nos forces, nos passions, nos faiblesses, nos besoins et bien analyser notre situation actuelle. Il faut aussi être capable de déterminer si notre envie de changer de vie est une fuite, de l'étourdissement ou bien une nécessité.

C'est un travail délicat qui requiert un recul, une sincérité et un engagement face à soi-même qui peut être grandement aidé par le coaching.


Prendre confiance et s'affirmer

Si vous vous êtes enfermé dans l'idée que vous êtes « borderline », il est fort probable que vous ne donniez que peu de crédibilité à ce qui vous passe par l'esprit et à ce que vous ressentez. Comment alors se faire confiance ? Ou encore s'affirmer ?

Le coaching a pour but de vous aider à faire le tri dans vos pensées et émotions et prendre le temps d'apprendre à exprimer et mettre de l'avant ce qui vous représente réellement.


Apprendre à vivre avec une famille, un entourage ou un(e) conjoint(e) qui nous comprennent mal 


Notre personnalité s'est développée au contact de nos proches, de notre naissance à notre adolescence. Il y a donc bien des chances que les relations avec nos proches aient été difficiles et le soient encore. Vous vous êtes aussi probablement entouré de gens qui leur ressemblent. Il est parfois possible de remédier à l'incompréhension et aux modes de communications insatisfaisants qui règnent entre nous et nos proches. C'est le plus souhaitable des scénarios.

Selon votre situation, il est possible d'organiser des rencontres de coaching familial ou conjugal pour vous aider à apprendre de nouvelles manières de communiquer et vous permettre d'exprimer ce que vous n’arrivez pas à exprimer dans la vie de tous les jours. 

Oser rompre les liens si rien n'y fait...

Dans certains cas, un manque de volonté des deux partis, des erreurs irréparables ou l’incompatibilité profonde nous obligent à faire le deuil de ces relations qui nous ont fortement influencés. Il est alors crucial de comprendre et de vivre le deuil en toutes ses étapes. Il ne suffit pas de partir en claquant la porte pour une dernière fois. Une telle rupture laisse toujours des marques qui peuvent grandement nuire à nos relations futures si on les ignore. 

Apprendre à communiquer efficacement

Sortir du blâme, du boudage, des reproches, de l'opposition, du rejet, du jugement, des menaces, du chantage, du contrôle et de la dévalorisation.

Apprendre tout simplement à dire non sans se sentir coupable et à demander en permettant à l'autre de refuser.



Apprendre à se dévoiler et à sortir du décalage




Exprimez-vous tout ce que vous pensez ?

Quel pourcentage de votre activité cérébrale est exprimé aux autres?

Sortir du décalage c'est apprendre, graduellement, à dire ce que vous pensez réellement. Devenir spontané et être en relation complète avec les autres. Partager non seulement vos idées mais aussi vos sentiments et vos opinions contradictoires à celles de l'autre.

Il est normal que vous ressentiez un vide intérieur et de l'insatisfaction dans vos relations tant que vous êtes plus dans votre tête qu'avec les autres. Sortir du décalage c'est cesser de jouer un jeu, cesser de se mouler à ce que vous sentez que l'autre vous permet d'être. C'est vous permettre d'éveiller en l'autre des réactions qui ne sont pas que positives. Ou simplement mettre votre vrai grain de sel dans toute conversation au lieu de faire présence passive.

Certains diront peut-être : « Si j'exprimais tout ce que je pense, ça serait un carnage! » À quoi nous vous dirions : « Commençons par sortir ce venin lors de rencontre de coaching. Il nous en dit long sur vos insatisfactions et donc vos besoins et pourra être canalisé dans votre plan d'action. »


Témoignage audio de « Gi »
Trouble de personnalité limite

 







Une démarche axée sur le présent et le futur

Bien que l'on puisse trouver apaisement à travers la compréhension de notre enfance et de nos blessures du passé, que faire lorsque l'on comprend son passé et que nos problèmes du présent subsistent?
Passez à l'action !

Au lieu de chercher les causes passées de vos difficultés, le coaching cherche à éveiller en vous et à vous transmettre les ressources qui vous permettront de les surpasser dans votre quotidien.

Nos services sont particulièrement adaptés pour les gens qui ont soit déjà fait une psychothérapie et qui sont arrivés aux limites de ce que l'approche peut leur apporter, ou bien pour ceux qui ne sont pas intéressés à creuser dans leur passé et qui cherchent à surmonter leurs difficultés en se solidifiant dans le présent.


Le coaching en complément de vos démarches actuelles

Si vous êtes déjà en cours de psychothérapie et/ou si vous prenez de la médication, le coaching peut agir comme complément permettant d'ajouter de l'action et du concret à votre démarche vers le mieux être. 



Le coaching n'est pas de la psychothérapie

Le coaching se conjugue au présent et au futur et s’intéresse au « comment » et non au « pourquoi ». Il peut arriver, lors d’une séance de coaching, qu’un client parle de son passé ou des relations avec ses parents mais ce passé ne sera interrogé que s'il est pertinent pour le client par rapport à son objectif présent. Il est également possible que les techniques utilisées vous aident à voir plus clair sur le pourquoi de votre passé, mais ce n'est qu'un effet secondaire plutôt que l'effet recherché



Le coach éclaire le chemin de son client : il ouvre des voies

coaching anxiété


Le coach est un guide qui ouvre la voie/voix. Il accompagne de son expertise le client vers son objectif en produisant de la sécurité (le cadre qu’il pose à la relation), du savoir-faire (il sait comment conduire, c’est son métier), il éclaire la route de son client en l’interrogeant sur ses doutes, ses certitudes, son potentiel et ses peurs.

Au besoin, le coach propose des pistes de solutions basées sur ses études ou bien son expérience auprès de gens qui sont passés par le même chemin que vous ou bien selon son vécu personnel.


Programme adapté pour les hommes !Coaching au masculin

Nous avons constaté que le  nombre d'hommes qui entreprennent une démarche chez PsychoPropulsion a doublé au cours des 10 dernières années. Au fil du temps, nous avons nous-mêmes constaté les limites de certaines approches et théories d'intervention auprès de la clientèle masculine, c'est pourquoi nous avons mis au point une approche distincte qui comprend et encourage le développement du potentiel masculin. 

Cliquez ici pour plus d'informations


Programme d'intervention combinée corps et esprit.

Approche combinée

Lorsque l'on combine les approches psychologiques aux approches physiques, les deux arrivent plus rapidement et facilement à leurs objectifs. C'est pourquoi nous vous offrons la possibilité de combiner ces deux approches pour un maximum de bénéfices. Vous travaillerez ainsi à la fois avec un coach et avec un thérapeute en approche psychocorporelle qui, en passant par le corps, vous aidera à relâcher les tensions physiques et émotionnelles qui y sont logées. .

Cliquez ici pour plus d'informations


Combien de temps est-ce que ça prend ?

En cours de processus, vous devriez commencer à avoir des changements concrets en moins de 3 ou 4 rencontres. Si ce n'est pas le cas, nous nous faisons un devoir de réévaluer l'angle d'intervention choisie, les techniques mises de l'avant et la compatibilité avec votre coach.

Selon la configuration personnelle de chacun ainsi que leur histoire de vie, certains seront satisfaits des résultats atteints entre 6 et 15 rencontres. Nous observons que la durée du processus varie selon le niveau de bien-être que la personne souhaite atteindre, son vécu et la solidité du son réseau social.


Assurances

La plupart des assurances privées couvrent nos services soit en naturopathie ou en massothérapie selon la nature du travail effectué durant vos rencontres.

Ces services sont-ils pour vous ? 

Le coaching convient particulièrement aux personnes qui désirent passer à l'action, à faire des changements importants dans leur vie et qui voient l'intérêt d'être accompagnés(es) par un spécialiste en la matière pour assurer leur réussite.

Coaching au masculin


Vous pourrez tirer un maximum de bénéfices d'une démarche de coaching avec nous, si :


  • Vous êtes prêt(e) à essayer une nouvelle approche.

  • Vous avez besoin d’un œil extérieur ou une nouvelle perspective sur votre vie et vos difficultés.

  • Vous vous sentez bloqué(e) et ne savez plus quoi faire.

  • Vous êtes prêt(e) à passer à l’action.

  • Vous avez les ressources nécessaires pour payer vos rencontres de coaching sans que cela n'ajoute un stress à votre quotidien ou ne sabote votre démarche.

  • Vous avez besoin de quelqu’un pour vous pousser ou vous tenir responsable face à vos décisions et engagements.

  • Vous êtes prêt(e) à vous remettre en question.

  • Vous êtes prêt(e) à faire les exercices et les actions nécessaires entre les rencontres de sorte à maximiser votre expérience de coaching.

  • Vous êtes prêt(e) à parler de vos difficultés et faiblesses pour pouvoir les travailler.



Comment entreprendre une démarche ?

Premièrement, nous vous invitons à nous contacter directement afin que l'on puisse prendre un moment ensemble pour discuter de votre situation et évaluer la pertinence d'une démarche avec nous.

Emmanuel Gamache
Emmanuel Gamache, n.d.
Coach et thérapeute en santé mentale


Par téléphone :

514 223-7573


Par internet :

Remplissez le formulaire suivant et nous vous contacterons sous peu :
Oui
Non
Marketing by



Limitation de l'offre de service conformément à la loi 21


Les services offerts par nos coachs en santé mentale et thérapeute en approche psychocorporel ne sont pas de la psychothérapie au sens de la loi 21 et n’ont pas pour but de remplacer les services offerts par ceux et celles qui ont été formés pour être psychothérapeute ou psychologue et qui sont détenteur du permis de psychothérapeute.

* Ce n'est pas parce que vous vous reconnaissez dans les symptômes du trouble de personnalité limite que vous en êtes nécessairement atteint. Seul un(e) psychologue ou un(e) psychiatre peuvent donner un diagnostique de trouble de santé mentale.